LA LICORNE PERDUE, 5ème QUETE

  • Durée de la chasse : 2 mois
  • Le trésor fut découvert le 24 septembre 2003 à Sainte-Anne-de-Champfrémont (Mayenne)
  • Les vainqueurs ont ainsi remporté 1000 € !
  • Format de la chasse : Internet + livre
    - "La Licorne perdue, cinquième quête", incluant 15 énigmes, 56 pages
    Paru aux éditions Licorne Aventures
  • Ci-contre les photos du lieu final
  • Ci-dessous les solutions détaillées


  • Cliquez sur une vignette pour zoomer




    ENIGME 1

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    Les 20000 lieues font tout d’abord référence à l’œuvre de Jules Verne « 20000 lieues sous les mers ». L’origine à déduire était ainsi la commune de Verne dans le Doubs.

    D’autre part, la valeur d’une lieue marine est 5,556 km. Ainsi, 20000 * 5,556 km divisé par 226 donne 491,68 km.

    En utilisant une carte au 1/1000000, une telle distance depuis Verne permet de joindre Saint-Valery-en-Caux (Seine-Maritime) qui est en effet une commune maritime.



    SOLUTION ENIGME 1 : SAINT-VALERY-EN-CAUX

    ENIGME 2

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    Les chiffres de l’énigme étaient à remplacer par les mêmes mots provenant du texte de l’énigme 1. L’énigme 2 devenait ainsi :

    Vingt mille lieues sont trop car
    du premier but trouvé
    deux cent quatre-vingt une fois moins
    suffisent à atteindre le second maritime.

    Le kilométrage à considérer était donc cette fois :
    20000 * 5,556 / 281, soit 395,44 km.

    Depuis Saint-Valery-en-Caux, et en utilisant toujours une carte au 1/1000000, cette distance permet d’atteindre le second but maritime : Le Palais, situé à Belle-Ile.



    SOLUTION ENIGME 2 : LE PALAIS

    ENIGME 3

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    Dans le premier but trouvé en énigme 1, il est possible d’identifier le nom Valéry, une fois l’accent ajouté sur le E. Grâce au deuxième but trouvé, le Palais, il fallait alors orienter la réflexion vers l’écrivain Paul Valéry, qui écrivit en 1937 les inscriptions des quatre frontons du palais de Chaillot à Paris.


    DJDEL sont les initiales de chaque ligne de l’inscription suivante :
    Dans ces murs voués aux merveilles
    J’accueille et garde les ouvrages
    De la main prodigieuse de l’artiste
    Egale et rivale de sa pensée
    L’une n’est rien sans l’autre

    Si l’on retient les lettres de cette inscription indiquées par l’énigme, on obtient :

    4 : S, 6 : E, 66 : P, 82 : T, 8 : M, 25 : I, 26 : L, 27 : L, 28 : E
    soit : SEPTMILLE

    De la même façon :
    IQQCA ->
    Il dépend de celui qui passe
    Que je sois tombe ou trésor
    Que je parle ou me taise
    Ceci ne tient qu’à toi
    Ami n’entre pas sans désir

    16 : Q, 14 : U, 20 : A, 33 : T, 41 : R, 6 : E, 11 : C
    soit : QUATREC

    CIICT ->
    Choses rares ou choses belles
    Ici savamment assemblées
    Instruisent l’œil à regarder
    Comme jamais encore vues
    Toutes choses qui sont au monde

    5 : E, 36 : N, 37 : T, 39 : S, 42 : M, 46 : E
    soit : ENTSME

    TCMSS ->
    Tout homme crée sans le savoir
    Comme il respire
    Mais l’artiste se sent créer
    Son acte engage tout son être
    Sa peine bien aimée le fortifie

    4 : T, 11 : R, 13 : E, 14 : S
    soit : TRES

    L’ensemble donne ainsi : SEPT MILLE QUATRE CENTS METRES

    SOLUTION ENIGME 3 : 7400 METRES

    ENIGME 4

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    17 ans plus tôt, Paul Valéry écrivit le célèbre poème objet de la couverture du livre (se voyant donc en tout premier) : « le Cimetière marin ». C’est ce titre qui permet de décoder les valeurs données dans l’énigme.

    En décalant chaque lettre de 6 positions dans l’alphabet, on obtient :
     0 : L E C I M E T I E R E M A R I N
    +6 : R K I O S K Z O K X K S G X O T

    Il suffit alors de ne garder que les lettres dont les positions sont indiquées dans l’énigme :

    +6 : 5.3.10 -> SIX
     0 : 6.16.7.2.7.11.2.7 -> ENTETEET
    +6 : 16.1.4.3.5 -> TROIS
     0 : 6.16.7.2.7.11 -> ENTETE

    Soit : SIX EN TETE ET TROIS EN TETE

    SOLUTION ENIGME 4 : "SIX EN TETE ET TROIS EN TETE"

    ENIGME 5

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.

    Premier visuel du livre

    La première illustration permet ici de repérer plusieurs communes grâce aux cartes au 1/200000 et au 1/1000000.

    Les nombres de l’énigme entre parenthèses devaient être appliqués aux précisions sur l’illustration figurant également entre parenthèses, de gauche à droite.
    PRESDOMFRONTPRESGORRONPRESVILLEFRANCHE
    SURSAONEPRESYSSINGEAUX

    -> 51 : Y, 57 : E, 59 : U, 60 : X
    Soit : YEUX

    Les ancrages à considérer sont ainsi les yeux des animaux du vitrail, autres que ceux donnés en détail graphique dans l’énigme (puisque les bons ancrages sont ailleurs), servant à caler les 2 communes données dans la légende en haut à gauche de l’illustration pour cette énigme 5.

    Le début de l’énigme 7 « Par les plus proches manquantes pouvant convenir » donne deux indications qu’il fallait appliquer ici :
    - « manquantes » : dans la mesure où il y a 3 yeux d’animaux restants pour 2 communes, le 3ème œil pointe alors la commune manquante
    - les éventuelles imprécisions de tracé à l’échelle sont compensées par l’indication « les plus proches pouvant convenir ».

    Ainsi, si l’on place la commune de Vieuvy sur l’œil du cheval restant et la commune de Saint-Bômer-les-Forges sur l’œil du chien de droite, l’œil du chien de gauche restant se trouve positionné sur la commune de Sept-Forges.



    SOLUTION ENIGME 5 : SEPT-FORGES

    ENIGME 6

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    Les valeurs de l’énigme sont cette fois à appliquer aux communes sur l’illustration ne figurant pas entre parenthèses, toujours de gauche à droite :

    SAINTBOMERLESFORGESVIEUVYANSEMONTJUVIN

    -> 37 : I, 33 : T, 31 : O, 35 : U
    Soit : ITOU, c’est-à-dire procéder de même qu’en énigme 5, en ne considérant pas cette fois-ci les yeux donnés par les détails graphiques de l’énigme 6.

    En positionnant Montjuvin sur l’œil du chien de droite et Anse sur l’œil du chien restant à gauche, l’œil du cheval de droite pointe les Deux-Alpes.



    SOLUTION ENIGME 6 : LES DEUX-ALPES

    ENIGME 7

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    Le début de cette énigme ayant été utilisé en énigme 5 et 6, il ne reste plus qu’à appliquer les indications restantes sur les solutions trouvées en E5, E6 et E4 :
    - « gauche » : SEPT-FORGES -> SEPT
    - « centre » : LES DEUX-ALPES -> DEUX
    - « et seconde consigne » : SIX EN TETE ET TROIS EN TETE -> TROIS EN TETE

    Ceci donne donc la valeur 372.

    SOLUTION ENIGME 7 : 372

    ENIGME 8

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    La première chose à remarque dans cette énigme est l’encadrement inversé par rapport aux énigmes précédentes.





    Cette inversion se retrouvant également sur la légende du vitrail, il fallait tout d’abord ôter ici la totalité des lettres composant le texte de l’énigme de cette légende. Il reste alors les lettres :

    CAHDRQUNISNVAGEOME

    Le début de l’énigme 9 « Les dernières, et elles seules, entraient dans l’ensemble » précise qu’il est maintenant nécessaire d’ôter les lettres des dernières villes non encore utilisées de l’illustration, à savoir Ham, Vorges et Adé, puisqu’elles doivent figurer dans l’ensemble (la totalité) à ôter.

    Il reste ainsi la séquence de lettres CQUNIN, qui sera traitée en énigme 9.

    SOLUTION ENIGME 8 : « CQUNIN »

    ENIGME 9

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    La deuxième partie de l’énigme invite à présent :
    - à ordonner les lettres trouvées en énigme 8, ce qui permet d’obtenir CINQ UN
    - puis à ordonner une deuxième fois, cette fois de façon numérique : 1 5
    - et enfin à appliquer la première consigne obtenue en E4 (SIX EN TETE)

    Le résultat obtenu est ainsi : 615

    SOLUTION ENIGME 9 : 615

    ENIGME 10

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.

    Deuxième visuel du livre

    Là encore, il va s’agir de pointer des communes sur des cartes géographiques grâce à leur positionnement donné par les yeux de l’ange Gabriel, ses index indiquant alors les communes à retenir.

    L’énigme précise d’autre part que ces communes, «possibles» en raison des éventuelles imprécisions légères de tracé à l'échelle, contiennent dans leur nom une valeur qu’il faudra exploiter dès cette énigme.

    1. Avec Seichamps et Dombasle-sur-Meurthe sur les yeux de l’ange Gabriel, l’index droit pointe la localité les Trois-Epis.


    2. Avec Senez et le Cheiron sur les yeux de l’ange Gabriel, l’index gauche pointe Six-Fours-les-Plages.


    3. Avec Frettemeule et Vismes-au-Val sur les yeux de l’ange Gabriel, l’index droit pointe Sept-Meules.


    4. Avec Touvois et la Varanterie sur les yeux de l’ange Gabriel, l’index gauche pointe Cinq-Mars-la-Pile.


    5. cf 2, pour garder de nouveau Six-Fours-les-Plages.

    6. Avec le Jutière et Chemillé sur les yeux de l’ange Gabriel, l’index droit pointe les Quatre Chemins.



    En ne conservant que les valeurs dans ces noms, on obtient donc la série 3 – 6 – 7 – 5 – 6 – 4, ordonnée grâce aux chiffres présents sur l’illustration.

    Il s’agissait alors d’appliquer ce résultat sur les lettres de GABRIEL qui apparaît sur le vitrail, pour obtenir BELIER.

    SOLUTION ENIGME 10 : BELIER

    ENIGME 11

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    A nouveau, l’encadrement de cette énigme est inversé par rapport aux précédentes (cf énigme 8). Il fallait donc procéder de même, en retirant toutes les lettres du texte de l’énigme à la légende de la deuxième illustration.

    Il reste alors la séquence STNATIO, dans laquelle on peut déceler (cf le libellé de l’énigme 12 : « ce qui s’y décela ») le mot STATION.

    SOLUTION ENIGME 11 : STATION

    ENIGME 12

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    L’origine fait de nouveau référence à Verne, cette fois pour évoquer les œuvres de Jules Verne. Parmi celles-ci, il fallait retenir celles dont le premier mot du titre correspond à chacun des mots composant le titre de l’énigme.

    Afin de résoudre l’énigme, les œuvres de Jules Verne à considérer étaient ainsi :

    - Les enfants du capitaine Grant
    - Cinq semaines en ballon
    - Voyages et aventures du capitaine Hatteras
    - De la Terre à la Lune
    - Mathias Sandorf
    - Autour de la Lune
    - De la Terre à la Lune
    - Paris au XXème siècle

    Il fallait ensuite extraire dans chaque titre les lettres correspondant aux valeurs données par l’énigme.

    - 5.12 : Les enfants du capitaine Grant
    - 7 : Cinq semaines en ballon
    - 6 : Voyages et aventures du capitaine Hatteras
    - 7 : De la Terre à la Lune
    - 12 : Mathias Sandorf
    - 7.14 : Autour de la Lune
    - 14 : De la Terre à la Lune
    - 8 : Paris au XXème siècle

    Soit : NUMERO DEUX

    Ce qui se décela dans les lettres extraites en énigme 11 fut STATION. L’ensemble donne donc : STATION NUMERO DEUX.

    SOLUTION ENIGME 12 : STATION NUMERO DEUX

    ENIGME 13

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    Il s’agissait de réunir ici les valeurs trouvées en E9 et E7, ce qui donne 372615 ou 615372.

    Or, si l’on scinde la deuxième possibilité en 3 groupes de 2 chiffres, on obtient 61, 53 et 72. Et si l’on considère alors le point géographique commun entre les départements de l’Orne (61), de la Mayenne (53) et de la Sarthe (72), on obtient la réponse à cette énigme :
    Saint-Céneri-le-Gérei (ville la plus proche de l’intersection des 3 départements).



    SOLUTION ENIGME 13 : SAINT-CENERI-LE-GEREI

    ENIGME 14

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    La bonne distance à utiliser est à présent celle trouvée en E3 (7400 mètres), à appliquer sur une carte à partir de Saint-Céneri-le-Gérei.

    Une telle distance permet d’identifier la commune de Sainte-Anne-de-Champfrémont, au sein de laquelle se trouve le chemin du Bélier, qui est bien sûr le bon chemin à considérer grâce à la réponse trouvée en E10.





    SOLUTION ENIGME 14 : CHEMIN DU BELIER A SAINTE-ANNE-DE-CHAMPFREMONT

    ENIGME 15

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    Sur le chemin du Bélier à Sainte-Anne-de-Champfrémont se situe une fontaine au pied de la grande croix de procession. Près de cette fontaine se trouve un panneau libellé ainsi :

    « STATION N°1 * ARBORETUM NATUREL »







    Il fallait alors poursuivre le chemin de l’autre côté de la route traversée, et s’arrêter au deuxième panneau rencontré, sur lequel figure la mention « STATION N°2 », satisfaisant ainsi la réponse trouvée en E12.









    SOLUTION ENIGME 14 : Le trésor était au pied du panneau "STATION N°2" sur le chemin du Bélier à Sainte-Anne-de-Champfrémont (Mayenne).