LE TRESOR VIRTUEL, 1ère QUETE


  • Durée de la chasse : 2 mois
  • Le trésor fut découvert le 1er novembre 2001 à Pouvourville (Haute-Garonne), sur le sentier de l'oppidum Gaulois à hauteur de la fontaine gauloise.
  • Format de la chasse : Internet
  • Ci-contre la photo du lieu final
  • Ci-dessous les solutions détaillées

  • Cliquez sur la vignette pour zoomer





    SEMAINE 1

    ENIGME 1 :
    N'allez pas chercher en haut

    ENIGME 2 :
    Les péchés anglais sont utiles

    ENIGME 3 :
    En réunion, ils vous donnent la dizaine

    SEMAINE 1

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    Il suffit alors de retenir BAS.

    ENIGME 2 :
    En anglais, "péchés" se dit SINS. C'est ce que l'on doit garder ("utiles") pour cette énigme.

    ENIGME 3 :
    Le mot "réunion" est à double sens :
    1- en réunissant les 2 mots des 2 premières énigmes, on obtient BASSINS
    2- Il faut ensuite rechercher dans l'île de la Réunion ce qui peut être en rapport avec les BASSINS (que nous venons de trouver) et un chiffre donnant la "dizaine" attendue (dont nous nous servirons dans la semaine 3). Il faut alors retenir la commune nommée LES TROIS BASSINS, nous donnant donc le chiffre 3.

    Solution SEMAINE 1 : 3 (pour la dizaine)


    SEMAINE 2

    ENIGME 1 :
    Des deux, prenez la préfecture de celle qui n'est pas maritime

    ENIGME 2 :
    73 est utile, mais n'est pas le final

    ENIGME 3 :
    Avec un prénom et un comte vous disposez de ses origines, et son nom vous donne l'unité

    SEMAINE 2

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    La "préfecture" nous indique qu'un département est tout d'abord à trouver. Le mot "maritime" et l'allusion à "deux" départements doit aiguiller sur la piste de la Charente-Maritime et de la Charente. Au final, on ne garde que la Charente (qui ne contient pas le mot maritime), et on en conclut : ANGOULEME (préfecture de la Charente).

    ENIGME 2 :
    Nous restons dans le domaine des départements : 73 est le numéro de département de la SAVOIE, que nous retenons ("utile" pour cette semaine). La deuxième partie de l'énigme précise qu'il ne s'agit cependant pas du département où se trouve le trésor.

    ENIGME 3 :
    Angoulême et Savoie trouvés précédemment font référence à Charles d'Orléans comte d'Angoulême (le "comte" indiqué par l'énigme) et à Louise de Savoie (Louise étant le "prénom" à trouver). Ils sont les parents ("origines") de François 1er, ce qui permet de retenir le chiffre 1 pour l'unité.

    Solution SEMAINE 2 : 1 (pour l'unité)


    SEMAINE 3

    ENIGME 1 :
    Cela commence par le milieu du jour

    ENIGME 2 :
    D'un golfe à l'autre, elles sont la suite

    ENIGME 3 :
    Votre nombre, qui fait partie du tout, est le final

    SEMAINE 3

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    Il suffit de garder MIDI, dont la définition est "milieu du jour".

    ENIGME 2 :
    Il s'agit des PYRENEES, qui vont du golfe de Gascogne au golfe du Lion. La "suite" fait référence d'une part à ce qui vient après le mot MIDI trouvé précédemment, mais également à la "suite" de montagnes formant une ligne continue, qui est la définition d'une chaîne de montagnes.
    ENIGME 3 :
    "Votre nombre" fait référence à la dizaine et à l'unité trouvées lors des 2 premières semaines, aboutissant à : 31. Le département 31 (HAUTE-GARONNE) fait effectivement partie de la région MIDI-PYRENEES, représentant le "tout" de la charade correspondant à la succession des 2 premières énigmes. La fin de l'énigme précise cette fois qu' il s'agit bien du département final.

    Solution SEMAINE 3 : HAUTE-GARONNE


    SEMAINE 4

    ENIGME 1 :
    Parmi les sept, enlevez vingt à la moins élevée des trois

    ENIGME 2 :
    La hauteur initiale ayant servi, retenez l'eau

    ENIGME 3 :
    Prenez l'autre initiale, et retenez le code produit

    SEMAINE 4

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    "Parmi les 7" fait référence aux Merveilles du monde, orientant alors la réflexion vers les 3 pyramides d'Egypte. La plus basse de ces pyramides est celle de Mykérinos, dont la hauteur à l'origine (voir énigme 2) était de 66 mètres. On garde donc 46 suite à la soustraction (66 - 20) indiquée par l'énigme.

    ENIGME 2 :
    La première partie de l'énigme revient sur l'énigme 1 pour indiquer qu'il fallait prendre la "hauteur" originelle de la pyramide de Mykérinos (et non la hauteur actuelle suite à l'érosion). "L'eau" fait allusion au NIL, les pyramides de Gizeh se trouvant sur sa rive gauche. "Retenez" conforte sur la réponse "Nil", grâce à la présence du barrage d'Assouan situé plus bas sur le Nil. On retient donc NIL.

    ENIGME 3 :
    La première partie de l'énigme consiste à passer de NIL à MIL, en prenant le M de Mykérinos à la place du N de Nil. La deuxième indique qu'il faut faire le "produit" (multiplication) des 2 nombres ainsi en notre possession : 46 et MIL (ou MILLE, son synonyme). Nous obtenons donc 46000.

    Solution SEMAINE 4 : 46000


    SEMAINE 5

    ENIGME 1 :
    Le fort se trouve après la ville

    ENIGME 2 :
    Au nord, n'allez pas voir le loup

    ENIGME 3 :
    Comme pour avant et après, soyez patients

    SEMAINE 5

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    Cette énigme permet tout simplement de trouver la ville de VILLEFORT (en Lozère), en joignant les mots VILLE et FORT dans l'ordre donné par l'énigme.

    ENIGME 2 :
    Au nord de Villefort se trouve la chapelle Saint-Loup, ce qui vient conforter l'idée que Villefort est la bonne piste. L'énigme nous indiquant de ne pas aller "voir le loup", nous restons donc à VILLEFORT.

    ENIGME 3 :
    Il faut simplement déduire de cette énigme que VILLEFORT servira plus tard ("soyez patients") dans la chasse. "Comme pour avant et après" permet au passage de conclure que 46000, trouvé lors de la semaine précédente, sera également utilisée pour une autre semaine, tout comme la ville de la semaine 6 à venir.
    Solution SEMAINE 5 : VILLEFORT (en Lozère)


    SEMAINE 6

    ENIGME 1 :
    En y revenant, ôtez la centaine de celle de la lumière

    ENIGME 2 :
    Joignez le quart de l'eau modifiée de même

    ENIGME 3 :
    Ce deuxième code unique est la troisième

    SEMAINE 6

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    Le début de l'énigme incite à revenir aux 7 Merveilles du monde, et plus particulièrement au phare d'Alexandrie ("la lumière"). Le phare mesurant 134 mètres à l'époque, il faut donc garder 34 ("celle" faisant allusion à la hauteur).

    ENIGME 2 :
    "L'eau modifiée" est de nouveau le NIL, devenu MIL après la même modification sur l'initiale que celle effectuée en semaine 4. Le quart évoqué est donc 250 (1000 / 4), et la réponse à l'énigme : 34250, en joignant 34 (trouvé dans la première énigme) et 250.

    ENIGME 3 :
    Le "code" fait allusion au code postal, "la troisième" étant la troisième ville à trouver. On retient donc PALAVAS-LES-FLOTS pour cette énigme (code postal 34250) , et on en profite pour revenir à la semaine 4 pour conclure CAHORS (code postal 46000) puisqu'il y a donc trois villes à retenir. "Unique" permet par ailleurs d'éliminer les éventuelles erreurs pouvant aboutir à des codes postaux incorrects car correspondant à plusieurs communes (34250 et 46000 sont bien des codes postaux correspondant à une seule ville).

    Solution SEMAINE 6 : PALAVAS-LES-FLOTS (dans l'Hérault)


    SEMAINE 7

    ENIGME 1 :
    Tous les pouvoirs la rendent blanche

    ENIGME 2 :
    Pour la forme, accolez deux chambres pour officiers

    ENIGME 3 :
    En douze lettres, le quatrième est le final

    SEMAINE 7

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    Il s'agit de la CARTE, trouvée grâce à l'expression "carte blanche" signifiant "pleins pouvoirs".

    ENIGME 2 :
    Sur un navire, on appelle carré une chambre servant de lieu de réunion et de salle à manger aux officiers. L'énigme invite donc à accoler deux carrés pour obtenir une "forme" géométrique, ce qui donne un RECTANGLE.

    ENIGME 3 :
    Il s'agit de tracer sur une CARTE (trouvée en énigme 1) un RECTANGLE (trouvé en énigme 2) dont 3 coins sont les villes trouvées en semaines 4, 5 et 6, à savoir CAHORS, VILLEFORT et PALAVAS-LES-FLOTS. La ville se trouvant sur le 4ème coin, qui donne le lieu "final" de la chasse, est POUVOURVILLE en Haute-Garonne, au sud de Toulouse. On remarque d'une part que le département trouvé en semaine 3 est respecté, et d'autre part que le nom de cette ville comporte bien "douze lettres", ce qui permet d'éliminer les villes avoisinantes si le tracé du rectangle n'est pas suffisament précis.

    Solution SEMAINE 7 : POUVOURVILLE


    SEMAINE 8

    ENIGME 1 :
    On trouve les sept grâce à la bonne

    ENIGME 2 :
    Bordeaux Epernon Apt Lille Odenas Aulnay Imbrecourt

    ENIGME 3 :
    Agen Saran Ruffiac Blois Sourzy Limoges Ostheim

    SEMAINE 8

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    Il faut interpréter l'énigme ainsi : "les sept" lettres à retenir dans les deux énigmes ci-dessous s'obtiennent en prenant "la bonne" position de lettre dans chacun des mots. En l'occurrence, seul le regroupement des deuxièmes lettres de chaque ville dans les deux listes ci-dessous donne des mots pertinents.

    ENIGME 2 :
    On applique sur cette énigme la règle issue de l'énigme 1 et on trouve : OPPIDUM. Il s'agit d'un lieu fortifié établi sur une hauteur.

    ENIGME 3 :
    La même règle donne cette fois : GAULOIS.

    Solution SEMAINE 8 : OPPIDUM GAULOIS


    SEMAINE 9

    ENIGME 1 :
    Restez sur un de ses chemins

    ENIGME 2 :
    De nouveau, affinez votre intuition et marchez ainsi en rectiligne

    ENIGME 3 :
    A hauteur, en largeur et au centre

    SEMAINE 9

    Les énigmes étaient de complexité variable. Via internet, les participants pouvaient poser des questions sur chaque énigme afin d'avancer progressivement dans leur résolution.
    ENIGME 1 :
    Avec POUVOURVILLE et OPPIDUM GAULOIS trouvés lors des 2 semaines précédentes, il faut conclure que le "chemin" en question se trouve sur le SENTIER DE L'OPPIDUM GAULOIS, qui est un sentier situé à Pouvourville (dont plusieurs chemins font partie). "Restez" précise qu'il ne faut pas s'en écarter pour trouver le trésor.


    ENIGME 2 :
    "De nouveau" invite à appliquer de nouveau le codage utilisé en semaine 8, permettant de dégager de la deuxième partie de l'énigme (après la virgule) le mot FONTAINE.

    ENIGME 3 :
    Sur le sentier de l'oppidum gaulois à Pouvourville se trouve une ancienne source nommée Fontaine Gauloise (cette fontaine a été coupée en deux par le chemin lors de sa réalisation). C'est donc "à hauteur" de cette fontaine qu'il fallait creuser sur le sentier, et ce dans la "largeur" du sentier (puisqu'il faut rester dessus, cf énigme 1). La position exacte dans cette largeur est donnée par l'indication finale "au centre", précisant que dans la largeur trouvée, c'est au milieu du sentier qu'il faut creuser.

    Solution SEMAINE 9 : Le trésor se trouvait donc exactement au milieu en largeur du sentier de l'oppidum Gaulois, à hauteur de la fontaine Gauloise, ce sentier étant situé à Pouvourville en Haute-Garonne !